Menu

Zoom sur les différentes techniques de l’interview


Réaliser une interview peut être agréable ou ennuyeux en fonction de l’humeur de son interlocuteur. Soit ce dernier filtre les informations qu’il donne, soit il parle pour ne rien dire. Dans tous les cas, il est indispensable de trouver les bonnes techniques pour obtenir plus de renseignements que possible. Cet article propose quelques conseils pour faire un sans-faute.

Effectuer des recherches approfondies sur la personne à interviewer

Un interviewer doit avoir la détermination et le savoir-faire pour réussir son entretien. Il faut donc qu’il se prépare afin d’épater son interlocuteur. Pour cela, il est important qu’il réalise des recherches sur l’expérience de ce dernier. Son passé, son centre d’intérêt et son expertise sont également des détails qu’il faut prendre en compte. Cela permettra non seulement d’avoir une large longueur d’avance, mais aussi d’éviter les blancs durant l’entrevue. Par la même occasion, il est conseillé de créer un climat de confiance pour mettre la personne à l’aise. Ainsi, il sera plus simple pour celle-ci de livrer plus d’informations à son interviewer. Par ailleurs, une approche en douceur s’impose afin de convaincre son interlocuteur de l’importance de ce qu’il a à dévoiler. D’ailleurs, pour le rassurer, il faut éviter de publier quoi que ce soit sans qu’il ait donné l’autorisation.

Savoir poser les bonnes questions

Effectivement, poser une question est le facteur clé d’une interview réussie. Ainsi, il est recommandé de varier les séries de questions pour ne pas ennuyer l’interlocuteur. Les questions ouvertes sont très importantes pour inviter ce dernier à donner des réponses plus concrètes et pertinentes. Privilégier donc celles qui commencent par : où, quand, pourquoi, comment, etc. Surtout, il faut éviter de lui couper la parole et l’encourager avec de petits signes de la tête. Des transitions sont très recommandées entre deux questions en faisant une brève conclusion de chaque réponse donnée. Pour éviter les interrogations fermées, il faut les reformuler autrement. Ensuite, le demandeur doit faire en sorte de ne pas prendre parti ou faire des commentaires. Il faut qu’il soit neutre et qu’il pose des questions beaucoup plus pertinentes. Pour puiser davantage d’informations ou d’explications, il est conseillé d’être attentif aux réponses.

Maitriser la transcription de l’interview

Pour clôturer, il est indispensable de remercier son invité du temps qu’il a consacré pour répondre à toutes les questions posées. Aussi, il est préférable de guider les spectateurs vers son site internet. Pour arriver à tout noter lors de l’entrevue, il n’y a rien de mieux que de se munir d’un magnétophone. Ce petit appareil est très utile et recommandé puisqu’il permet d’enregistrer l’interview dans les moindres détails. Cela garantit à l’interviewer de ne pas déformer les réponses données par son interlocuteur. Cependant, l’utilisation du gadget doit avoir l’approbation de ce dernier. Par la même occasion, rien n’empêche le demandeur de prendre des notes pour pouvoir décrire la réaction de l’individu durant l’entretien.